Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
grilleusedepoischiches.over-blog.com

grilleusedepoischiches.over-blog.com

Menu
Coaching

Coaching

Je découvre les bienfaits de la méditation même un très court instant dans la journée.

Je regarde ma bibliothèque et elle est pleine de tous les livres de psychologie, sociologie, neurosciences, développement personnel....

De ces lectures, j'ai retenu qu'on apprenait à vivre entre zéro et sept ans et on passe le restant de sa vie à déconstruire et reconstruire. Du moins c'est mon cas.

Je lie enfin les méta-programmes évite/recherche à cette impulsion que j'apprends à générer dans le séminaire que je suis en ce moment. C'est la 7è session et cela se termine début décembre, à raison d'une séance par semaine. Je veux atteindre l'objectif suivant : s'épanouir professionnellement. S'épanouir me sort de l'idée de gagner de l'argent parce que l'argent est un moyen. Je liais s'épanouir professionnellement au travail (huit heures par jour dans un bureau avec des collègues et une hiérarchie), je décides de lier aujourd'hui s'épanouir professionnellement à dédier mon temps à faire ce qui est important pour moi. Ce qui est important pour moi, c'est ce qui me permet d'être joyeux et autonome.

Je trouve cela laborieux, je me dis que je ne sais pas par où commencer et pense qu'il faut y aller. Je traverse un long moment qui peut parfois durer trois semaines (par expérience) où je me sens étouffer sous la pression d'un résultat, que je veux et qui n'arrive pas, jusqu'à ce que je me reconnecte à la personne que je suis, force engagée, je me dis qu'il faut agir et je passe à l'action (là je range mes affaires) et je suis chez moi, un chez moi tout rangé et qui me permet de respirer librement et amène un air de joie en moi. La circulation est libre entre les meubles, l'espace est désencombrée et les volets relevés, les fenêtres ouvertes, tout a respiré, aéré, sent l'air pur et dé-confiné. (mot nouveau que le dictionnaire du logiciel souligne comme une erreur, nous sommes en le 31/01/2020). Et là j'ai mes tenues professionnelles toutes prêtes sur un portant pour attaquer une semaine de travail. Quel soulagement.

L'anticiper c'est comme le vivre.