Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
grilleusedepoischiches.over-blog.com

grilleusedepoischiches.over-blog.com

Menu
L'Amour en cage

L'Amour en cage

(ancien article "Dédicace à S. ? Dédicace à personne !"  mis à jour)

J'ai croisé sur les réseaux sociaux un cousin du nom de Sam. Il m'a interpellé, saoulé, énervée, déroutée, dérangée dans ma routine, fait rire, fait pleuré. J'étais très en colère mais j'ai réalisé que je me sentais à nouveau vivante.

Je ne sais pas ce qu'il en adviendra de tout cela, mais se sentir vivant est une sensation que j'aime bien.

;)

Mise à jour le 25/12/2019 : encore un naufragé. Il vient de se faire quitter par sa femme et il passe son temps à m'insulter au téléphone... Encore une voie sans issue.

J'ai dépassé tous mes seuils de tolérance en lui envoyant ceci : (l'esprit de Noël m'a égarée sans doute ... ) :

"Les Ames s'effleurent souvent mais peu se rencontrent vraiment. Quand elles y parviennent, elles échangent la profondeur de leur doute, de leur blessure, de leur lumière... dans un instant d'amour suprême."

de John Joos

+ de moi : "J'ai envie de te revoir quand tu seras plus apaisé."

Je ne me comprends plus... S'il y a un psy. dans l'assistance qu'il se déclare....

26/02/2020 : impulsif, colérique, autoritaire, ... ça tourne au feu de paille, s’il ne se ressaisit pas. 

02/04/2020 : ok, c’est un psychopathe...

2 semaines de confinement ont eu raison de l’état de confusion ou de stupidité dans lequel je me suis sentie plonger.... Je pensais avoir manqué quelque chose en ne connaissant pas ma famille, je m’aperçois que la vie m’a épargnée bien des déceptions, bien des malheurs. 

A quelque chose malheur est bon dit-on. Une Sam's song peut cacher le bonheur d’avoir échappé au pire.

4/4/2020

Il rompt pour la énième fois. Sa condescendance me donne envie de vomir. Qu’est-ce qui va me manquer : sa tendresse contrebalancée par les moments de violence où si je n’ai pas d’argent à lui donner pour son tabac, son vin et ses ingrédients pour se mijoter les petits plats qu’il aime ? ... hummm non. Rien.

Peut-être les fous rires (?)

J'arrête d'écrire sur lui ; il me l'a demandé. Je me confie à mon journal privé, qui sait à publier pour la postérité si quelque chose ici vaut la peine, un : d'avoir été vécu, deux : d'être publié